03/04/2013

Une tombe rénovée pour fait historique

                               Dans toute sa simplicité un tombeau pour ne pas oublier

DSC06458.JPGfrance003[1] (1).gif

DSC06460.JPG

Dans notre vieux cimetière, le temps passe, beaucoup sont les sépultures qui n'ont plus  de mains pour les fleurir, la municipalité cependant y apporte et fait les travaux d'entretien, qui le rendent joliment accueillant.

Cependant un tombeau ancien, effondré sur lui même sous les effets des années et du temps, où personne ne venait si recueillir, attira l'attention de notre adjoint au maire Sébastien Suelves qui donna le coup de brosse au bon endroit. Cette grosse pierre mortuaire de l'époque faite main ciselée au poinçon, où on pouvait lire un fait historique  qui méritait notre attention.

Avec l'aide du conseil général la municipalité a rétabli une sépulture qui veut rester dans sa simplicité  un hommage bien légitime pour un citoyen méritant.

Cette pierre d'époque porte les inscriptions suivantes: 

« Ici repose le citoyen Pierre Bigorre Delbas, proscrit du coup d'état du 2 décembre 1851  » décédé le 10 janvier 1905 à l'age de 97 ans. 

Commentaires

Bonjour,

il aurait été bien d'avoir des précisions sur ce qu'était les proscrits de 1851.
Sur ce lien on y trouve quelques explications: http://jeantosti.com/histoire/proscrits.htm

Cordialement.

Écrit par : Guillaume | 05/04/2013

Les commentaires sont fermés.